Toshio SHIBATA, The Red Bridge

    « Je conduisais le long de la rivière Yoshino, qui s’écoule du barrage de Sameura pour s’enfoncer profondément dans les montagnes de la préfecture de Kochi, lorsque je découvris le pont rouge s’élançant au-dessus de la rivière brumeuse… » Toshio Shibata.

    Les photographies des infrastructures construites par l’homme dans la nature ont fait la renommée de Toshio Shibata, né en 1949 au Japon. Après avoir longtemps privilégié le noir et blanc, Toshio Shibata opte au début des années 2000 pour la photographie couleur et ses Red Bridges sont devenues parmi les emblématiques de ses oeuvres. Elles ont donné leur titre au premier volume de la collection Le Pont Rouge, et à la collection elle-même.

    …………………………….

    « I was driving along the Yoshino River that flows through the Sameura Dam deep in the mountains of Kochi Prefecture, when I found the red bridge reaching over the misty river. » Toshio Shibata.

    His photographs of the infrastructures built by man in nature have made Toshio Shibata famous. After having favoured black and white for many years, Toshio Shibata (born in Japan in 1949) has switched to colour photography at the beginning of the 2000s, and his Red Bridges have become some of the most emblematic of his works. They have giving their name to the first volume of Le Pont Rouge, and to the collection itself.